Actualités

1 juin 2010 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Cinq présentatrices démissionnent d’Al-Jazeera


Reporters sans frontières s’inquiète de la démission de cinq présentatrices de la chaîne satellitaire Al-Jazeera au Qatar, suite à un conflit avec la direction portant entre autres sur leur tenue vestimentaire.

« Le conflit est bien plus profond. Le caractère religieux dominant dans Al-Jazeera est la raison principale de la démission collective de cinq présentatrices de la chaîne», a déclaré l’organisation.

Parmi les cinq présentatrices, trois Libanaises, Jumana Nammour, Lina Zahr Al-Deen, Jullinar Mousa, une Syrienne, Luna Al-Shibil, et une Tunisienne, Nawfar Afli.

Selon le quotidien Al-Hayat, les cinq présentatrices ont démissionné la semaine dernière après s’être plaintes de remarques et critiques répétées d’un responsable concernant leur tenue, jugée pas assez conservatrice.

La chaîne qatarie donne à sa ligne rédactionnelle une orientation de plus en plus islamiste dans la couverture de l’actualité au Moyen-Orient.

La direction de la chaîne a refusé de commenter cette démission et affirme que la chaîne n’est pas proche des islamistes et qu’Al-Jazeera « couvre l’information d’une façon équilibrée ».

Al-Jazeera, lancée en 1996, a révolutionné le paysage médiatique dans le monde arabe par son franc-parler. Mais sa ligne éditoriale a été vivement critiquée à Washington qui l'accuse d'être un porte-voix des groupes extrémistes. Elle est interdite en Irak depuis 2004.