Actualités

23 février 2006 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Affaire Samir Kassir : les avocats de la famille demandent au juge d'instruction de se rendre rapidement au Liban


Maîtres William Bourdon et Henri Leclerc, conseils de Gisèle Khoury - veuve de Samir Kassir - de ses deux enfants et du journal An-Nahar dont il était le collaborateur, ainsi que maître Jean Martin, avocat de Reporters sans frontières, déplorent l'attentisme de la juridiction d'instruction française saisie, au mois de juillet 2005, de l'assassinat de Samir Kassir, à Beyrouth le 2 juin 2005. Certes, le Parquet de Paris a ouvert une information du chef d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste, ce qui permet d'élargir le spectre des investigations. Cependant, la situation au Liban rend extrêmement urgente que Jean-Louis Bruguière, juge d'instruction saisi, sollicite et obtienne le concours de son homologue libanais, aux fins, en se transportant sur place, de favoriser la manifestation de la vérité et l'identification des responsables. C'est pourquoi les avocats soussignés prient instamment Jean-Louis Bruguière de prendre toutes dispositions utiles de nature à favoriser et permettre son déplacement sur place avec les services de la police française, dans les meilleurs délais.