Actualités

22 septembre 2006 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Affaire Damalerio : le meurtrier d'Amoro arrêté


Le meurtrier présumé d'Edgar Amoro a été arrêté lundi 18 septembre par la police de Pagadian (capitale de la province de Zamboanga del Sur sur l'île de Mindanao au sud du pays). Mohammed Maulana a été interpellé avec trois complices durant un vol. Il est actuellement détenu à la prison provinciale de Pagadian. Il est suspecté d'avoir assassiné Edgar Amoro, le principal témoin du meurtre du journaliste Edgar Damalerio, le 13 mai 2002. -------------------------------------------------- 14.02.2005 Affaire Damalerio : un témoin agressé, la famille d'un autre menacée Reporters sans frontières demande aux autorités philippines d'assurer la sécurité de la famille d'Edgar Amoro, assassiné le 2 février dernier et témoin du meurtre du journaliste Edgar Damalerio. Dans la semaine du 7 février, selon une source locale ayant requis l'anonymat, des inconnus auraient menacé de tuer tous les membres de la famille d'Edgar Amoro et de brûler leur maison. Ils menacent ainsi de détruire des documents importants dans le procès du meurtrier présumé d'Edgar Damalerio, le policier Guillermo Wapile. Edgar Amoro a été enterré le 14 février. Par ailleurs, Edgar Ongue, dernier témoin du meurtre de Damalerio, a échappé à une tentative d'assassinat dans la soirée du 9 février. Considéré comme le dernier espoir dans cette affaire, il vit caché depuis plusieurs années. ______________________________________________________________________________ 04.02.2005 La police aurait identifié le meurtrier d'Edgar Amoro La police philippine a annoncé, le 4 février 2005, avoir identifié un suspect dans le meurtre d'Edgar Amoro, témoin de l'assassinat du journaliste Edgar Damalerio. D'après les déclarations de Vidal Querol, chef de la police dans la région de Zamboanga (île de Mindanao, sud des Philippines), ce suspect, Mohammed Maulama, est activement recherché par ses services. Mohammed Maulama aurait partagé la cellule du meurtrier présumé d'Edgar Damalerio, le policier Guillermo Wapile, détenu depuis septembre 2004. ________________________________________________________ 02.02.2005 Assassinat du principal témoin du meurtre du journaliste Edgar Damalerio Le 2 février 2005, Edgar Amoro, principal témoin du meurtre de son ami journaliste Edgar Damalerio, a été assassiné à Pagadian (île de Mindanao, sud du pays). Il bénéficiait du programme de protection des témoins du ministère de la Justice. Edgar Amoro est le deuxième témoin dans cette affaire éliminé par les complices du principal suspect, le policier Guillermo Wapile. Reporters sans frontières est indignée par le meurtre d'Edgar Amoro, un homme courageux qui a risqué sa vie pour que les assassins de son ami soient arrêtés et condamnés. Depuis le 13 mai 2002, Edgar Amoro et sa famille vivaient dans la peur, victimes de multiples tentatives d'assassinat. L'organisation est scandalisée par l'incapacité du gouvernement à protéger les témoins dans un procès pourtant présenté par la présidente Gloria Arroyo comme un succès dans la lutte contre l'impunité. Ce nouvel épisode tragique doit inciter la justice à prendre toutes les dispositions pour que le procès démarre dans les meilleurs délais. Reporters sans frontières soutient la demande des familles pour qu'il se tienne dans une autre ville que Pagadian où les conditions de sécurité ne sont pas réunies. Le 2 février, trois inconnus ont abattu à bout portant Edgar Amoro alors qu'il sortait d'un lycée de Pagadian où il enseignait l'anglais. Il est mort après avoir été transféré à l'hôpital de la ville. Edgar Amoro, âgé de 46 ans, était présent dans le véhicule du journaliste Edgar Damalerio lors de son assassinat, le 13 mai 2002. Il avait maintes fois exprimé à Reporters sans frontières sa détermination, malgré les menaces, à témoigner lors du procès. Récemment, il avait identifié Guillermo Wapile comme étant le meurtrier d'Edgar Damalerio. L'ancien policier s'était livré, le 12 septembre 2004, à la police de Pagadian. Il avait été présenté dès le lendemain à la presse et les plus hautes autorités de l'Etat s'étaient félicitées de cette arrestation dans une affaire devenue emblématique. Auparavant, la police locale avait couvert et relâché Guillermo Wapile en dépit de son identification par deux témoins, Edgar Amoro et Jury Ladica, lui-même assassiné en août 2002. Le 2 février 2005, la veuve d'Edgar Damalerio a décidé de se mettre à l'abri. Le dernier témoin, Edgar Ongue, vit caché depuis plusieurs années. Depuis mai 2002, les témoins du meurtre et la famille du journaliste sont régulièrement menacés de morts par Guillermo Wapile et ses complices. Asuri Hawani, l'officier de police qui n'a cessé de protéger son ancien subalterne Guillermo Wapile, est récemment devenu le conseiller pour la sécurité du maire de Pagadian.