Actualités

24 mars 2006 - Mis à jour le 20 janvier 2016

24 mars 1976 - 24 mars 2006: Reporters sans frontières rend hommage aux 98 journalistes disparus et assassinés pendant la dictature militaire


Le 24 mars 1976, un coup d'Etat militaire instaurait la pire dictature du continent américain, qui allait prendre fin en 1983 sur un bilan de plus 30 000 personnes assassinées ou « disparues ». Alors que l'Argentine se remémore cette date tragique, Reporters sans frontières rend hommage aux 98 journalistes victimes de la répression et rappelle que justice n'a pas été totalement rendue.
Le 24 mars 1976, un coup d'Etat instaurait en Argentine la pire dictature militaire (le « proceso ») jamais connue sur le continent latino-américain. Alors que le pays se remémore cette date tragique, Reporters sans frontières a voulu rendre hommage aux journalistes victimes du « proceso », qui s'est achevé en 1983. Cet hommage s'adresse également aux hommes et femmes de presse assassinés ou disparus dans les dernières années de la présidence péroniste (1973-1976). « Trente à quarante mille personnes ont payé de leur vie le prix de cette terrible répression. Reporters sans frontières tient à saluer la mémoire de tous ceux - hommes politiques, travailleurs sociaux, syndicalistes, associatifs, simples citoyens - que le régime militaire a considérés comme “subversifs“ avant de les déclarer “disparus“. L'organisation s'associe également au deuil de la presse argentine qui a perdu, entre 1973 et 1980, quatre-vingt dix-huit des siens. Si l'Argentine est l'un des rares pays d'Amérique latine à avoir jugé ses principaux tortionnaires, nombreux sont les militaires compromis dans de graves violations des droits de l'homme à avoir échappé à la sentence au gré des lois d'indulgence promulguées par les gouvernements démocratiques. Malgré l'abrogation de ces dernières, la justice est loin d'avoir été rendue. Il est probable qu'elle ne le sera jamais totalement. La société argentine peut compter sur notre soutien pour que les “disparus“ d'hier ne tombent jamais dans l'oubli», a déclaré Reporters sans frontières. Le début de la répression ne coïncide pas avec la prise officielle du pouvoir par les militaires. Il date en fait de 1973, année du retour de Juan Domingo Perón à la présidence. Sous les auspices du bras droit de ce dernier, José López Rega, ministre du « Bien-Etre social » et surtout fondateur de la triple A (Alliance anticommuniste argentine), la chasse est ouverte contre les « subversifs », opposants de gauche pour la plupart. De 1973 au coup d'Etat de 1976, huit journalistes sont assassinés, dont l'Uruguayen Zelmar Michelini, parlementaire et collaborateur des quotidiens La Opinión et Notícias. Le 24 mars, le général Jorge Rafael Videla dépose Isabel Perón, qui a succédé à son mari, décédé le 1er juillet 1974. Trois juntes militaires se succéderont à la Casa Rosada (siège de la présidence argentine) jusqu'à la défaite de la guerre des Malouines, en 1982, prélude à la restauration de la démocratie un an plus tard. Au cours du « proceso », la presse passe pour l'essentiel à la clandestinité. Les militaires au pouvoir interdisent en outre Le Petit Prince de Saint-Exupéry, les Beatles, les mathématiques modernes, les philosophes grecs et tentent même de proscrire le tango. Les opposants « disparaissent », enlevés, torturés puis largués d'un avion, endormis mais vivants, dans l'estuaire du Río de la Plata. Quatre-vingt-trois journalistes subissent ce sort et quinze autres sont assassinés. Parmi eux, l'écrivain Rodolfo Jorge Walsh, cofondateur avec Gabriel García Márquez et Jorge Massetti de l'agence Prensa Latina, disparu le 25 mars 1977. Le 7 mars 2006, le juge argentin Sergio Torres a sollicité le retour au pays de l'un de ses assassins présumés, l'ancien policier fédéral Juan Carlos Fotea, inculpé de « génocide », « terrorisme » et « torture » en Espagne en 1998 par le juge Baltasar Garzón. Cette demande d'extradition est, pour l'heure, restée sans réponse. Dix autres personnes, dont l'ancien capitaine de frégate Alfredo Astíz, font l'objet de poursuites pour leur participation présumée à l'assassinat du journaliste. Les lois du « point final » (1986) et d'« obéissance due » (1987), qui blanchissaient les militaires, promulguées sous la présidence de Raúl Alfonsin (1983-1989) ont été annulées par le Congrès en 2003, puis par la Cour suprême en 2005. Le gouvernement de Néstor Kirchner espère désormais faire abroger les amnisties décrétées sous le mandat de Carlos Menem (1989-1999). Selon les informations recueillies par Reporters sans frontières, la réouverture des dossiers concernerait environ 400 militaires, dont moins de 50 encore en activité. Liste des journalistes disparus (Nom, prénom, date de disparition ou d'assassinat, médias) Adur, Claudio, 11 novembre 1976, Crisis, El Cronista Comercial, Arte Hispanoamericana Aiub, Ricardo Emir, 9 juin 1977 Almeida, Alejandro Martín, 17 juin 1975, Télam Alvarez de Barros, Lucina, 7 mai 1976, Barrilete Amadío, María Elena, 30 mars 1976, Discusión Ariza, Andrés Lucio, 22 juillet 1976 Ascone, Juan José María, 18 mai 1977, La Opinión, Primera Plana, Competencia Asenjo, Jorge Alberto, 12 juin 1976 Barros, Oscar Osvaldo, 7 mai 1976, Crisis, Barrilete Bedoian, María, 12 juin 1977, Dinamis Bertholet, Horacio Félix, 1 octobre 1976, Canal 2 Burdisso Rolotti, Alicia Raquel, 21 juin 1977 Bustos, Miguel Angel Ramón, 30 mai 1976, El Cronista Comercial, Panorama Capdepón, Juan José, avril 1978 Carri, Roberto, 24 février 1977, La Opinión, Primera Plana, Extra Casadidio, Aldo Néstor, 7 décembre 1976 Ceretti, Conrado Guillermo, 27 juillet 1976, Panorama, Clarín, La Opinión Colmenares, Jaime, 2 janvier 1977 Conti, Haroldo Pedro, 5 mai 1976, Crisis Danquen, Daniel Alberto, 15 mai 1977, Clarín Defieri, Eduardo, 1977 Delgado, Julián, 4 juin 1978, Mercado et El Cronista Comercial Demarchi, Héctor Ernesto, 5 août 1976, El Cronista Comercial Denis, Carlos María, 27 mars 1977 Dorigo, Pablo Hermes, 20 août 1976 , Canal 9 Dorronzoro, Dardo Sebastián, 25 juin 1976, Alberdi de Vedia, El Civismo de Luján, La Gaceta de Tucumán Eguren de Cooke, Alicia Graciana, 26 janvier 1977, Nuevo Hombre Espinosa, Guillermo José, 18 janvier 1976 Fernández Pondal, Rodolfo Jorge, 5 août 1977, Ultima Clave Ferraris, Claudio Arnoldo, 30 juillet 1977, La Opinión Fossati, Ernesto Luis, 26 novembre 1976, Panorama Foulkes, Jorge Horacio,17 mars 1978, LU 13, Radio Necochea, La Voz del Pueblo Gatti Acuña, Gerardo Francisco, 9 juin 1976 Gleyzer, Raymundo, 27 mai 1976, Panorama, Life, Parabrisas, Time, Georama, Editorial Códex, Alexoraft Gómez, Célica, 3 janvier 1978, Télam Gorrini, Alberto Jorge, 3 juin 1978 Guagnini, Luis Rodolfo, 21 décembre 1977, La Opinión, Clarín, El Cronista Comercial, Interpress Service, El País, Latin American Political Report, Latin American Economic Report Guerrero, Diana Griselda, 27 juillet 1976, El Cronista Comercial, La Opinión, Discusión Habbegger, Norberto, août 1978, Noticias, Panorama, Primera Plana Harriague, Jorge Rodolfo, décembre 1977, Clarín Hernández, Mario, 11 mai 1976, Militancia, El Descamisado Herrera, Mario, 24 mai 1976, Confirmado Higa, Juan Carlos,17 mai 1977, Akoku Nippo Hopen, Daniel Saúl, 17 août 1976 Ikonicoff, Ignacio, 12 juin 1977, La Opinión, El Mundo, Noticias, Panorama, Interpress Service Illa, Santiago José, 12 mai 1976 Jaeger, Maurice, 8 juillet 1975, La Gaceta de Tucumán Kolliker Frers, Alfredo, 15 décembre 1976, La Plata Ruff, Prensa Libre Lizaso, Miguel Francisco, 14 septembre 1976, La Causa Peronista Lugones, Susana, 24 décembre 1977, La Opinión, Siete Días, Crisis Marin, Francisco Eduardo, 14 mai 1977, La Nación Martínez, Mario, 23 janvier 1977 Martínez de Ramirez, Elsa, 30 mai 1978 Martínez Suárez, José Mario, 23 décembre 1977, journaliste uruguayen Marucco, Heraldo Juan, 3 mai 1977, Atlántida Medina de Bertholet, Susana Beatriz, 1er octobre 1976 Melo Cuesta, Nebio Ariel, 8 février 1976, journaliste uruguayen Molteni, Liliana, 21 juin 1976 Mónaco, Luis Carlos, 11 janvier 1978 Motta, Toni Agatina, novembre 1980, journaliste américain, Daily News Moyano Vega, Daniel, 1976, Los Andes de Mendoza Nazar, Paulo Alberto, 23 avril 1977 Oesterheld, Héctor Germán, juin 1977 Pérez, Carlos Alberto, 8 mai 1976, Clarín Perrier, María José, 30 octobre 1976 Perrota, Rafael, juillet 1977, El Cronista Comercial Poggio, Horacio Norberto, 23 juillet 1976 Raab, Enrique,16 avril 1977, La Opinión, Clarín, El Cronista Comerical, Primera Plana, Siete Días, Confirmado, Visión, Análisis Ramos, José Eduardo, 1er novembre 1976, Noticias de Tucumán, Canal 10 de Tucumán Sajón, Edgardo, 11 avril 1977, La Opinión Santoro, Roberto Jorge, 1er juin 1977, Barrilete Satragno, Juan Miguel, 26 février 1978, La Nación Seib, Víctor Eduardo, 30 juillet 1977, La Nación Servín, Santiago, 7 septembre 1976, La Voz de Solano Sinigaglia, Roberto Juan Carmelo, 11 mai 1976, Nuevo Hombre Soler Guinard, Juan Marcelo, 29 avril 1977, Confirmado, El Mundo Solís de Marín, María Cristina, 11 août 1978, La Nación Speratti, Horacio Rodolfo, 6 juin 1976 Suárez, Eduardo, 12 août 1976, Siete Días, La Opinión, El Mundo, El Cronista Comercial, Interpress Service Villa de Suarez, Patricia, 14 août 1976, La Calle, La Opinión, Interpress Service Walker, Enrique Juan Ricardo, 17 juillet 1976, Gente, Semana Gráfica, Extra, Nuevo Hombre, El Descamisado Walsh, Rodolfo Jorge, 25 mars 1977, La Opinión, Mayoría, Noticias, Prensa Latina Wenner, Tilo, 26 mars 1976, El Actual de Escobar Liste des journalistes assassinés Barraza, Pedro Leopoldo, 13 octobre 1974, Radio del Pueblo de Buenos Aires Bettanín, Cristina, 2 janvier 1977, Ya, El Descamisado, Noticias, El Diario Bettanín, Guillermo, mai 1976, Noticias Bettanín Leonardo 2 janvier 1977, Confirmado, Primera Plana, El Descamisado, Siglo XXI Cabo, Dardo, 6 janvier 1977, El Descamisado Colombo, José Domingo, 3 octobre 1973, El Norte de San Nicolás Estevao, Ana María, 20 octobre 1975, La Voz de Solano Fumarola, Julio César, 6 février 1974, Siete Días Gelman, Marcelo Ariel, 1976, Gente, Noticias Gutiérrez Ruiz, Héctor, 21 mai 1976, journaliste uruguayen Michelini, Zelmar, mars 1976, La Opinión, Noticias, Interpress Service Ortega Peña, Rodolfo, septembre 1973, Militancia Urondo, Francisco, 17 juin 1976, Todo, Confirmado, Panorama, Noticias, La Opinión, Clarín Walsh, María Victoria, 29 septembre 1976, La Opinión, Primera Plana Zavala Rodríguez, Miguel Angel, décembre 1976, El Auténtico